Population locale

Les populations du Sénégal sont réparties en plus de vingt races, parmi lesquelles les plus importantes sont les ethnies Wolof et Peuhl. Le trait commun entre ces populations qui ont souvent un régime de vie propre selon leur appartenance est l’entente et l’harmonie dans laquelle ils vivent.

La région du Saloum est principalement peuplée de Sérères, ethnie qui, jadis, s’était constituée en royaumes glorieux dont de nombreux vestiges sont encore aujourd’hui visibles dans le Delta, sous forme d’amas coquilliers qui servaient de sépulture aux Rois sérères.

Notre Contribution

Le Lodge-Hôtel Keur Saloum vit en étroite symbiose avec le village de Toubacouta, dans lequel il est installé et dont il est un des principaux employeurs.

Quoi de plus naturel, dès lors, que de mettre en place des structures et des procédures d’aide à la population locale et surtout d’épauler notre personnel lors de la survenance de problèmes d’ordre social non prévus par la législation sur les accidents du travail ou les maladies?

Nous avions,en son temps, lancé un projet de maraîchage aux portes du village.

A la demande d’un groupement de 48 femmes du village de Toubacouta, un terrain de 5 000 m² a été aménagé en potager, leur permettant de cultiver divers légumes, de nourrir ainsi leur famille et de vendre les surplus sur les marchés locaux.

Pendant de nombreuses années, les “affaires” furent très profitables mais des querelles intestines et des vols de matériel en ont, provisoirement, décidé autrement. Les prévisions immédiates ne sont pas très réjouissantes, mais nous espérons tous ardemment que la raison reprendra le dessus.

Notre appui total va également à l’asbl belge “Actions Toubacouta Sénégal” (A.T.S.) qui est une association à but humanitaire active à divers niveaux et dont les donations et les appuis ne se comptent plus.

Folklore

Toubacouta possède une troupe folklorique, qui s’appelle Allah Lake, de très haut niveau qui agrémente les soirées de l’hôtel environ une fois par semaine. Cette troupe allie chants, djembe, et danses ethniques aux prouesses physiques de ses artistes, dont l’adresse des cracheurs de feu et autres échassiers ont largement dépassé les frontières de la région.