Les Rolliers du Saloum

Votre nouveau partenaire en ORNITHOLOGIE

Le lodge-hôtel Keur Saloum à Toubacouta (www.keursaloum.co), dont le nom est intimement associé à l’écologie et à la protection de la biodiversité, a décidé de développer avec des partenaires sénégalais et européens des activités liées à la découverte, l’observation, la connaissance et la protection des oiseaux du Sénégal.

Le Sénégal est, en effet, un des pays d’Afrique de l’Ouest ou l’avifaune est la plus importante en variété et en quantité. Rien d’étonnant à ce constat, car la diversité des biotopes y est inestimable: du nord au sud du pays, sans oublier une façade maritime de plus de 700 kms, les sites ornithologiques les plus divers se succèdent à un rythme soutenu.

En plus de la présence de nombreuses espèces endémiques et sédentaires, le Sénégal est une immense terre d’accueil pour les multiples espèces de migrateurs, à la recherche de nourriture, chaleur et repos.

C’est pourquoi, mon épouse Simone, et moi-même, Alain Goetghebuer, concrétisons aujourd’hui un rêve vieux de plus de 12 années (qui a motivé, en son temps, l’acquisition du lodge-hôtel Keur Saloum) et avons décidé de créer un GIE qui portera le nom de :

Les Rolliers du Saloum

dont le siège social sera établi au Lodge-hôtel Keur Saloum à Toubacouta, au Sénégal, (www.keursaloum.com) et qui aura pour fonction principale d’organiser des séjours ornithologiques et animaliers ainsi que des programmes de découverte des écosystèmes présents dans le Delta du Saloum. Des extensions de séjours seront prévues, à la carte et selon les saisons, dans le nord du pays, en particulier au Parc National du Djoudj, et à la Langue de Barbarie, de même que vers le sud-est, dans le Parc National du Niokolo Koba. Nous examinerons également tout autre lieu digne d’un intérêt ornithologique, comme les Iles de la Madeleine (pour l’observation du Phaethon), les salins de Kaolack, l’île de Kousmar, ou encore les zones de Baria ou de Koular.

Nos partenaires de terrain

Nos hommes de terrain sont des guides ornithologiques sénégalais de premier plan.

Christophe Camara et Dembo Mane, qui sont au service permanent de Keur Saloum, ainsi que Abdou Carlos Lo, guide indépendant, qui est trilingue de surcroît (français, espagnol et anglais).

Souvent, nous avons également recours à des écogardes, comme Maguette L. Diop, qui ont reçu une excellente formation  auprès de l’Administration des Parcs Nationaux du Sénégal.

L’équipe sera souvent dirigée par des guides européens ornithologues et photographes animaliers patentés, qui assistent leurs clients et les encadrent.

Afin d’assurer le sérieux et la pérennité de notre initiative, nous avons demandé et obtenu la reconnaissance et le soutien de Monsieur le Ministre de l’Environnement, Monsieur Djibo Leyty Ka, ainsi que de son Directeur Général des Parcs Nationaux du Sénégal, le Colonel Mame Balla Gueye.

Pourquoi avons-nous planté nos tentes dans le Delta du Saloum afin nous adonner à notre, et à votre passion: l’ornithologie?

1. La situation géographique du Delta du Saloum

L’immense delta formé par les fleuves Sine et Saloum constitue un site tout à fait privilégié, car les écosystèmes y sont uniques; on y observe la juxtaposition d’une immense mangrove de palétuviers avec la forêt sèche de type guinéen, des franges de sable humide qui se découvrent à marée basse, des vasières, des savanes sèches et de nombreux bosquets de baobabs, entre autres.

Les paysages grandioses et l’impression d’infini qui s’en dégage font de l’endroit un véritable chef d’oeuvre de la nature: le visiteur se sent d’emblée séduit par la splendeur et la grandeur des lieux, ainsi que par la sensation de paix et d’éternité qui en ressort.

Il est, en outre, évident que la faible densité de la population humaine, ainsi que le type d’exploitation des sols par une agriculture vivrière, sans pesticides ou engrais chimiques et l’absence totale d’industrie polluante contribuent au maintien de ces zones privilégiées.

2. L’abondance de l’avifaune

Il va sans dire que ces territoires intemporels abritent une avifaune incomparable et extrêmement diversifiée: les espèces d’oiseaux sédentaires sont légions et parfois uniques, tels que le Grand Calao d’Abyssinie, le Grand-Duc de Verreau, le Héron Goliath ou le Pygargue Vocifère…

Ces oiseaux, plus ou moins rares, se mêlent à une multitudes d’oiseaux plus communs, comme les Ardéïdés de toutes sortes, les Pélicans, les Cormorans et Anhinga, les Gonoleks, les Petits Calaos, les Coucals, les diverses espèces de Colombidés et de Rapaces, et les Passereaux en tous genres.

Le Delta du Saloum accueille, en outre, en hiver, des millions d’oiseaux migrateurs venus d’Europe et d’Asie. Il s’agit principalement (mais pas exclusivement) d’oiseaux aquatiques qui se nourrissent sur les grandes vasières laissées à découvert lors des marées basses. L’attraction la plus spectaculaire au niveau ornithologique est, sans conteste, la visite (pendant l’hivernage:de mai à septembre) de «l’Ile aux Oiseaux» située dans l’océan, au large du delta.

Cette île abrite la plus grande colonie nidificatrice du monde de Sternes Royales, ainsi que de très nombreux couples de Sternes Caspiennes, Goélands Railleurs et Mouettes à tête grise. Depuis quelques années, on y observe également quelques couples de Goélands Dominicains. On dénombre dans cette île plus de 70.000 nids par an.

Quoi qu’il en soit, les ornithologues, spécialistes de l’Afrique de l’Ouest, s’accordent à dire qu’il existe, au Sénégal, plus de 600 espèces d’oiseaux, ce qui est considérable.

3. Quelles sont les protections dont bénéficie le Delta du Saloum?

Les autorités et institutions nationales sénégalaises et/ou supranationales ne se sont pas trompées lors de la protection de ces biotopes d’une valeur écologique inestimable.

Voyez, ci-dessous, l’arsenal des protections mises en oeuvre par les diverses aurorités:

  • Le Delta su Saloum abrite sur +/- 100 ha, le Parc National du Delta du Saloum (PNDS). Le PNDS est, en importance, le deuxième parc national du pays, après le Niokolo Koba.
  • Ce même delta est repris sur la liste des Zones Humides d’Importance Mondiale par la

Convention de Ramsar qui a fêté ses quarante ans d’existence au mois de février 2011.

  • La région du Saloum est également considérée comme le troisième site d’importance ornithologique de l’Afrique de l’Ouest.
  • De par l’importance de ses écosystèmes côtiers et terrestres uniques, le Delta du Saloum figure depuis 1981 sur la liste des Réserves de Biosphère de l’Unesco.
  • Depuis 2006, il est membre du Club très fermé des Plus Belles Baies du Monde.
  • Enfin, le Delta du Saloum fait partie depuis juin 2011 du Patrimoine Mondial de l’Unesco.

4. Pourquoi le lodge-hôtel Keur Saloum est le point de chute de “Les Rolliers du Saloum”?

Vous l’admettrez, les lettres de noblesse reprises, ci-dessus, font du lodge-hôtel Keur Saloum, qui surplombe véritablement la mangrove comme pour mieux l’appréhender, le candidat tout naturellement désigné pour accueillir les ornithologues confirmés ou débutants, ainsi que les photographes animaliers.

Nos atouts

D’abord, il y a sa situation privilégiée, en surplomb du bolong du Bandiala (le bras de mer qui coule en contrebas de l’hôtel), qui lui confère comme un droit de tutelle sur les environs.

Le spectacle de la nature en mouvement est permanent et les couchers de soleil y sont souvent époustouflants.

Ensuite, l’hôtel se profile depuis longtemps comme un des plus ardents défenseurs d’une des plus belles mangrove du monde et organise constamment des séjours écologiques dans cette merveilleuse volière ouverte.

Il fait appel à des spécialistes animaliers qui vous feront découvrir un écosystème

complet englobant les monde des reptiles, mammifères, insectes, oiseaux et poissons, sans oublier les végétaux. Il s’agit d’une passionnante découverte faunistique dans son ensemble.

L’ambition de Keur Saloum de faire découvrir à des animaliers les trésors que recèle

la région, implique la mise en place d’une intendance importante, leur permettant de s’adonner

à fond à leurs loisirs.

L’hôtel met donc en permanence à la disposition de ses adeptes les outils de travail suivants:

  • Une infrastructure et des chambres confortables et une cuisine soignée
  • Un personnel formé pour les excursions ornithologiques ayant une excellente connaissance du terrain
  • Des bateaux pour les excursions sur l’eau ou dans les îles
  • Des véhicules 4×4 permettant d’accéder à toutes les zones terrestres dignes d’intérêt
  • Une liste de tous les oiseaux susceptibles d’être découverts dans la zone (Annexe A)
  • Une liste des Tours Opérateurs et Agences avec lesquels nous travaillons (Annexe B)
  • Des livres d’ornithologie, une ou deux paires de jumelles, des lampes puissantes pour les sorties de nuit.

Nos tarifs?

Nous appliquons tout simplement les tarifs de la structure dans laquelle nous sommes hébergés, à savoir, le Lodge-Hôtel Keur Saloum. Ces tarifs ne sont pas accessibles sur internet, en raison de la diversité des possibilités offertes et, aussi des particularités propres à un voyage que vous auriez vous-mêmes mis au point (au niveau des déplacements, par exemple).

Mais, nous nous engageons à vous communiquer ces tarifs à la première demande. Quant au prix appliqué pour les déplacements en voiture ou en pirogue, ainsi que la mise à votre disposition de nos auxiliaires, il est calculé au coup par coup, en fonction des distances parcourues ou de la durée des prestations.

Comment nous contacter

L’association “Les Rolliers du Saloum” est basé au Lodge-Hôtel Keur Saloum, à Toubacouta.

  • Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact
  • Téléphone: 00.221.33.9487715
  • Fax: 00.221.33.9487716

Faisons-nous confiance mutuellement: Le professionnalisme de toute l’équipe des «Rolliers du Saloum» fera de vous et de nous des partenaires privilégiés et récurrents.

Faisons-nous confiance mutuellement: Le professionnalisme de toute l’équipe des «Rolliers du Saloum» fera de vous et de nous des partenaires privilégiés et récurrents.